La tâche de l’intellectuel : le modèle socratique