ENGLISH_What is fundamental in playing the simple act of reverse? What connects inversion and creation? How inversion can be regarded as one of the first acts of the art or the production of meaning as a basic and fundamental process of creative thinking? As far as the result is the process of inversion-like modus operandi, which challenges. It occurs in any form of artistic or intellectual creation. Thus, the positive/negative or left / right inversion characterizes many approaches and artistic techniques–engraved and printed pictures, or mental but impressive images, mirrorings and reflections, mouldings, photography: acytually some Magritte’s paintigs–, the inversion seems to be almost inseparable from the notion of depiction or representation. Historically, inversion or reversal is often novelty and becomes an operator of modernity, as well as creation: the inverted table Kandinsky "invented" abstraction, urinal becomes Fountain and the artwork turns in a ready-made, aesthetics in conceptual. The inversion governs also the establishment of the viewer, listener, reader, more generally aesthetic attention. "Work reversal" may be considered a "condition of art", of pleasure and interpretation. FRENCH_Qu’est-ce qui se joue de fondamental dans le simple geste d’inverser? Qu’est-ce qui relie inversion et création? En quoi l’inversion peut-elle être considérée comme un des gestes premiers de l’art ou de la production de sens, comme un processus élémentaire et fondamental de la pensée créatrice? Autant que le résultat, c’est le processus de l’inversion—comme modus operandi—qui interpelle. On le rencontre dans toute forme de création artistique ou intellectuelle. Ainsi, l’inversion positif/négatif ou gauche/droite caractérise de nombreuses des démarches et techniques artistiques—images gravées et imprimées, empreintes, reflets,moulages, photographie—au point d’être quasiment indissociable de la notion même d’image ou de représentation. Historiquement, l’inversion—ou le renversement—vaut souvent nouveauté et devient un opérateur de modernité, autant que de création : le tableau renversé de Kandinsky “invente” l’abstraction, l’urinoir devient Fountain. Si l’inversion semble au principe de l’image ou de la représentation, c’est qu’elle préside aussi à l’instauration du regardeur, de l’auditeur, du lecteur, plus généralement de l’attention esthétique. C’est que, comme le “travail du rêve,” le procédé de l’inversion, dans sa simplicité apparente—et sous les formes diverses du renversement, de la permutation et du déplacement—a la propriété de perturber le régime du sens, de renverser les perspectives aussi bien que les certitudes. Moyen de la subversion, productif et fécond, le “travail de l’inversion” semble au fondement du pouvoir critique et de la ruse. OEuvrant en profondeur, il est facteur de singularité, et à ce titre, il peut être considéré comme une “condition d’art,” au sens où il n’en détermine pas uniquement le mode opératoire, mais aussi la différence de statut—et en particulier la dimension proprement esthétique.

A la rencontre du contre

FIMIANI, Filippo
2013

Abstract

ENGLISH_What is fundamental in playing the simple act of reverse? What connects inversion and creation? How inversion can be regarded as one of the first acts of the art or the production of meaning as a basic and fundamental process of creative thinking? As far as the result is the process of inversion-like modus operandi, which challenges. It occurs in any form of artistic or intellectual creation. Thus, the positive/negative or left / right inversion characterizes many approaches and artistic techniques–engraved and printed pictures, or mental but impressive images, mirrorings and reflections, mouldings, photography: acytually some Magritte’s paintigs–, the inversion seems to be almost inseparable from the notion of depiction or representation. Historically, inversion or reversal is often novelty and becomes an operator of modernity, as well as creation: the inverted table Kandinsky "invented" abstraction, urinal becomes Fountain and the artwork turns in a ready-made, aesthetics in conceptual. The inversion governs also the establishment of the viewer, listener, reader, more generally aesthetic attention. "Work reversal" may be considered a "condition of art", of pleasure and interpretation. FRENCH_Qu’est-ce qui se joue de fondamental dans le simple geste d’inverser? Qu’est-ce qui relie inversion et création? En quoi l’inversion peut-elle être considérée comme un des gestes premiers de l’art ou de la production de sens, comme un processus élémentaire et fondamental de la pensée créatrice? Autant que le résultat, c’est le processus de l’inversion—comme modus operandi—qui interpelle. On le rencontre dans toute forme de création artistique ou intellectuelle. Ainsi, l’inversion positif/négatif ou gauche/droite caractérise de nombreuses des démarches et techniques artistiques—images gravées et imprimées, empreintes, reflets,moulages, photographie—au point d’être quasiment indissociable de la notion même d’image ou de représentation. Historiquement, l’inversion—ou le renversement—vaut souvent nouveauté et devient un opérateur de modernité, autant que de création : le tableau renversé de Kandinsky “invente” l’abstraction, l’urinoir devient Fountain. Si l’inversion semble au principe de l’image ou de la représentation, c’est qu’elle préside aussi à l’instauration du regardeur, de l’auditeur, du lecteur, plus généralement de l’attention esthétique. C’est que, comme le “travail du rêve,” le procédé de l’inversion, dans sa simplicité apparente—et sous les formes diverses du renversement, de la permutation et du déplacement—a la propriété de perturber le régime du sens, de renverser les perspectives aussi bien que les certitudes. Moyen de la subversion, productif et fécond, le “travail de l’inversion” semble au fondement du pouvoir critique et de la ruse. OEuvrant en profondeur, il est facteur de singularité, et à ce titre, il peut être considéré comme une “condition d’art,” au sens où il n’en détermine pas uniquement le mode opératoire, mais aussi la différence de statut—et en particulier la dimension proprement esthétique.
File in questo prodotto:
Non ci sono file associati a questo prodotto.

I documenti in IRIS sono protetti da copyright e tutti i diritti sono riservati, salvo diversa indicazione.

Utilizza questo identificativo per citare o creare un link a questo documento: https://hdl.handle.net/11386/4285654
 Attenzione

Attenzione! I dati visualizzati non sono stati sottoposti a validazione da parte dell'ateneo

Citazioni
  • ???jsp.display-item.citation.pmc??? ND
  • Scopus ND
  • ???jsp.display-item.citation.isi??? ND
social impact